La 76e session de l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution déclarant l’Asie centrale « zone de paix, de confiance et de coopération ». Le texte a été présenté par la représentante permanente du Turkménistan Mme Aksoltan Ataïeva qui s’exprimait également au nom du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Tadjikistan et de l’Ouzbékistan.

La diplomate turkmène a souligné que le moment était venu d’articuler et de déclarer clairement les principes et les normes qui contribueront, sur la base des intérêts légitimes des pays d’Asie centrale, à la paix et à la sécurité, au développement durable dans cette région, à la coopération et aux relations culturelles de leurs peuples.


Le Milli Guengech (Conseil national) du Turkménistan a adopté de nouvelles lois qui viennent s’ajouter au corpus législatif du pays. Rappelons que le Parlement turkmène est composé du Mejlis, la chambre basse, et le Khalk Maslakhaty, la chambre haute.

Le 16 juillet, lors de sa dernière session en date, le Mejlis a voté l’adoption de plusieurs projets de loi présentés par le gouvernement. En particulier, les députés ont examiné et adopté les projets de loi du Turkménistan « sur l’e-gouvernement » et « sur l’élevage de chiens et les activités cynologiques ».


Le quatrième sommet consultatif des chefs d’État des pays d’Asie centrale s’est tenu dans la ville de Cholpon Ata, dans la région d’Issyk-Koul au Kirghizistan, le 21 juillet 2022. Le président kirghiz, Sadyr Japarov, y a accueilli ses homologues Kassym-Jomart Tokaïev du Kazakhstan, Chavkat Mirziïoïev d’Ouzbékistan, Emomali Rakhmon du Tadjikistan et Serdar Berdymoukhamedov du Turkménistan.

Cette réunion est intervenue à un moment particulier de l’histoire où un nouvel ordre mondial politique et postpandémique se façonne et où la cohésion entre les pays de la région sera un facteur qui déterminera en grande partie la force de la voix de l’Asie centrale sur le continent eurasien.


La cérémonie d’inauguration du nouveau centre de réparation et d'entretien d’équipements électriques s’est déroulée à Achgabat, en présence du président Serdar Berdymoukhamedov. La construction de l’installation, équipée de machines modernes et de technologies de pointe de la société américaine General Electric, a été réalisée par la société turque Çalyk Enerji.

Dans la mesure où le secteur énergétique turkmène est composé essentiellement de centrales électriques au gaz équipées de turbines General Electric, le centre assurera principalement les réparations et la maintenance des équipements de cette entreprise. Cela permettra un gain de temps considérable, puisqu’il ne sera plus nécessaire d'envoyer des pièces de turbine à l’étranger pour les entretenir ou les faire réparer.


Une conférence de deux jours sur le thème « Corridors internationaux de transport et de transit : interconnexion et développement » s’est tenue à Achgabat les 18 et 19 juillet. Elle a été consacrée au développement de la coopération en matière de transport et de logistique dans l'espace eurasien, après la crise du Covid-19.

L’événement a été organisé par l'Agence des transports et des communications du gouvernement du Turkménistan, conjointement avec la société Turkmen Forum, et la participation des agences gouvernementales Türkmendemiryollari (Chemins de fer turkmènes), Türkmenawtoýollary (Transports routiers turkmènes) ; Turkmendeňizderýaýollary (Transports maritimes turkmènes), Türkmenhowaýollary (Turkmenistan Airlines) et le Centre de transport et de logistique du Turkménistan (TULM).

DébutPrécédent12345678910SuivantFin